Modele de promesse d`embauche gratuite

Par exemple, l`Oregon, qui utilise l`argent du budget de l`État pour financer son initiative promise, a alloué $10 millions au programme l`an dernier. Cependant, les fonctionnaires estiment que le coût augmentera à $13,5 millions comme l`État traite avec un déficit budgétaire. Oregon a également vu certaines de ses universités s`opposer à l`argent promise, avec certains argumenter pour plus de financement pour une bourse d`État qui profite aux étudiants à faible revenu qui fréquentent des institutions publiques, quatre ans. Grenier fait écho à la pensée de ses amis sur l`utilisation de la promesse du Tennessee pour poursuivre ses rêves, sans rayonnent les factures et la dette. Il y a une tendance croissante à offrir des frais de scolarité gratuits uniquement pour les programmes collégiaux fournissant des diplômes ou des certificats dans les champs de culture, en particulier dans les États du Sud et du Midwest (AR, IN, KY, MN). Ces exigences rétrécitent leur portée respective des programmes de promesse: certains États comprennent tout champ STEM ou à forte demande, tandis que d`autres ne désignent que des programmes spécifiques d`admissibilité. Mercredi, la campagne de promesse non partisane de l`Université, qui a été lancée par le président Obama, et le service d`essais éducatifs a publié cinq rapports sur les différents modèles sans frais de scolarité opérant dans le pays. Les documents se combinent pour former le rapport «concevoir un financement durable pour les initiatives de promesses collégiales», qui n`approuve aucune approche, mais suggère l`importance de la viabilité financière. Les programmes de promesse ont attiré l`attention nationale lorsque le président Obama a annoncé l`Amérique promise College-une proposition qui aurait fait deux ans de collège communautaire libre à l`échelle nationale si les États se sont engagés à couvrir une partie du projet de loi. Ces trois institutions privées ont recruté des étudiants de promise, soit en acceptant de faire correspondre la bourse avec l`aide institutionnelle, soit en organisant des sessions d`orientation promise sur leurs campus, a-t-il dit.

L`élan récent autour des programmes de promesse a brillait un éclairage bienvenu sur les charges croissantes de coût supportées par les étudiants à revenu faible et intermédiaire. Comme les débats autour des programmes de promesse continuent, les législateurs d`état sérieux au sujet de stimuler l`inscription, abaisser la dette, et traiter les inégalités dans notre système d`enseignement supérieur devraient s`assurer que les programmes proposés de promesse fournissent à la fois un message clair et un clair plus avantageux pour ceux qui en ont le plus besoin. Cela peut également nécessiter une conversation plus sérieuse au sujet des recettes: bien que les programmes de promesse soient gratuits pour les étudiants, la construction d`un programme plus équitable et axé sur les preuves exigera un investissement plus audacieux des États — et bénéficierait de manière significative d`une amélioration partenariat avec le gouvernement fédéral. Le Gouverneur Bill Haslam et ses conseillers aiment dire que la promesse du Tennessee a changé la conversation parents et les enfants ont à propos d`aller à l`Université. Comme elle approchait la fin de son année terminale au lycée, l`aspirant chanteur-compositeur-interprète Sarah Grenier était sur la barrière au sujet de l`Université. Sur un caprice, elle a appelé l`Université de la communauté de Nashville State pour voir si son application de promesse de Tennessee était toujours valide. À l`automne, elle s`est inscrite. Seuls deux programmes couvrent les frais de scolarité et les frais: Hawaii couvre les livres, les frais de transport, et les fournitures si les étudiants ont des besoins non satisfaits, tandis que l`Oregon fournit une bourse de moyen-dollar qui donne un minimum de $1 000 pour couvrir les frais de non-scolarité pour les faibles revenus les étudiants qui ont déjà des frais de scolarité couverts. Parce que Hawaii ne couvre que les coûts pour les étudiants qui ont des besoins non satisfaits, c`est le seul programme Promise structuré comme un programme «sans dette», en ce qu`il exige des étudiants qui peuvent se permettre de payer pour les frais de scolarité, les livres, le transport et les fournitures pour le faire, mais élimine le besoin pour couvrir ces coûts.

24 le Tennessee dirige maintenant la nation dans le pourcentage de ses élèves du secondaire-74 pour cent en 2018-qui complètent la demande gratuite d`aide étudiante fédérale (FAFSA), une étape nécessaire pour la plupart des étudiants qui tu veux aller à la fac.

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better